info@atelierduvoyage.ch       +41 (0) 21 312 34 22
République Dominicaine

Monica en République Dominicaine

Lorsqu’on pense aux Caraïbes, on a tous à l’esprit les plages de sables paradisiaques, l’eau turquoise et le climat tropical. Mais ce n’est pas tout…

 

République Dominicaine

 

La République Dominicaine a bien plus à offrir! Nous avons eu la chance d’y passer presque trois semaines. Nous partageons avec vous quelques impressions de cet incroyable voyage.

Saint-Domingue: visite guidée de cette jolie cité coloniale. La visite se termine en beauté avec la dégustation d’une boisson locale, la Mamajuana. Cette boisson se prépare à base d’épices et d’écorces d’arbres que l’on laisse macérer dans du vin rouge et du rhum.

 

République Dominicaine

 

Bien entendu, profiter de la plage est un must en République Dominicaine. Nous avons passé un petit séjour balnéaire à Las Terrenas. Notre petit coin de paradis: Playa Bonita! Une longue plage de sable avec de nombreuses possibilités de baignade et de surf. Une petite crique invite à se relaxer, se baigner et à observer les poissons.

 

République Dominicaine

 

Nous sommes ensuite partis explorer les paysages montagneux lors d’un petit séjour en ecolodge. En excursion guidée, nous avons eu l’opportunité de visiter des villages producteurs de café, des mines d’ambre et de faire du canyoning. Lors d’une randonnée, notre guide nous a conduits à des chutes d’eau secrètes.

 

République Dominicaine

 

Nous avions encore quelques jours libres à notre disposition avant que le voyage ne se termine. Après un petit détour par Playa Bonita que nous avions tant aimé, nous avons posé nos valises du côté de Punta Cana, où nous nous sommes «reposés» après un voyage bien rythmé entre la conduite de la voiture et les nombreuses activités.

 

République Dominicaine

 

Nous avions loué une voiture pour toute la durée de nos visites et nous avons pu circuler rapidement et sans encombre grâce à l’autoroute. Nous avons ainsi pu faire des découvertes inattendues lors de nos petites haltes. Et nous n’oublierons pas les meilleurs spare ribs que nous ayons mangé, dans une station-service qui, à vrai dire, ne payait pas de mine!